Publié le 5 août 2021

4 raisons d’intégrer une communauté de geeks au Bénin

L’être humain est fondamentalement social. Il ne peut se développer et prospérer sans l’aide de ses semblables. Pour les individus passionnés par une activité, le fait d’intégrer un groupe ou une communauté dédiée à leur passion présente divers avantages. Découvrez ici 4 raisons de faire partie d’une bonne communauté de geeks au Bénin.

 

Socialiser

L’appartenance à une communauté de geeks Bénin est avant tout un bon moyen de tisser des liens sociaux. Les membres d’une communauté de geeks ont l’occasion de faire de nouvelles rencontres qui n’auraient sans doute pas été possibles s’ils restaient isolés. Vous vous sentirez généralement plus à l’aise dans un groupe constitué de personnes qui partagent le même centre d’intérêt que vous.

L’adhésion à une groupe de passionnés développera votre estime, car vous serez écouté et respecté tel que vous êtes, ce qui vous rendra plus enclin à interagir avec les autres. La participation à des activités organisées par le groupe est par exemple un bon moyen pour vaincre la timidité.

Par exemple, si vous intégrez Fans Club, l’une des plus grandes communautés geeks et otakus du Bénin, vous pourrez discuter de vos passions dans le forum Whatsapp dédié et rencontrer les membres du groupe lors des rendez-vous mensuels à Cotonou.

Être informé et parler de ses passions avec d’autres geeks

De nouveaux films, mangas, BD, jeux vidéo et outils numériques ne cessent de voir le jour. Pour ne rien rater, le bon geeks se doit donc de rester informé sur toutes les nouveautés qui concernent ce domaine. Cela peut s’avérer contraignant si vous fonctionnez en solitaire. Après tout, même les superhéros ont besoin d’alliés pour avancer dans leur quête.

Une communauté d’otakus au Bénin représente un large réseau qui vous facilitera grandement la collecte d’informations sur les nouvelles sorties. En discutant de cette passion commune avec les autres membres, vous pourrez par exemple découvrir des astuces pour vaincre le boss surpuissant d’un jeu vidéo ou mieux maîtriser l’outil informatique.

Échanger des fichiers

Dans la culture geek, une chose est d’être informé des nouveautés et une autre est de pouvoir se les procurer. Malheureusement, tous les geeks ou otakus à Cotonou n’ont pas forcément les moyens financiers nécessaires pour acquérir toutes les nouvelles sorties. De plus, certains logiciels ou jeux vidéo deviennent quasi introuvables sur internet, soit parce qu’ils appartenaient à une édition limitée ou pour d’autres raisons.

De ce fait, intégrer une bonne communauté geek et otaku au Bénin est la solution idéale pour optimiser vos chances de trouver ce que vous cherchez. Vous pourrez facilement dénicher auprès d’un autre membre du groupe une série, un film, une BD numérique ou un jeu vidéo que vous convoitez. Inversement, des fichiers que vous détenez peuvent aussi fortement intéresser d’autres membres de la communauté. Vous pourrez ainsi procéder à un échange de fichiers en ligne ou à l’occasion des rencontres en présentiel.

Avoir de bonnes opportunités

En plus des avantages liés à la culture geek, l’appartenance à une bonne communauté d’otakus Bénin permet aussi de bénéficier d’autres privilèges secondaires. Si vous exercez par exemple une activité professionnelle à votre propre compte, vous pourrez trouver des occasions d’offrir vos services en interagissant avec les membres du groupe. Vous pourrez également être favorisé si un membre de la communauté possède des compétences dont vous avez besoin pour l’exécution d’une certaine tâche.

Pour finir, mis à part Fans Club, il existe d’autres communautés geeks et otakus au Bénin, comme AfriGamers, un collectif de jeunes qui œuvre pour la professionnalisation des jeux-vidéo en Afrique.

 

Lordson/Jacob Djossou

 

Vote: 0 Moyenne: 0


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires

AFRIBD & AFRIGAMES

Les coups de l’ennemi

Lire gratuitement

La victime qui n’existe pas

Lire gratuitement

229 Basket (Chap II)

Lire gratuitement